Tout au sujet de nos cheveux

Quelles sont la fonction et la signification de nos cheveux ? Comment le cheveu humain est-il structuré et comment se développe-t-il ? Découvrez ce qu’il faut savoir au sujet de nos cheveux.

Fonction des cheveux

Nos ancêtres préhistoriques portaient encore une fourrure épaisse pour se protéger contre le froid, la lumière et les influences mécaniques. Au fil de l’évolution, la pilosité corporelle n’a pas cessé de se réduire. Toutefois, même si la pilosité humaine est moins marquée, la chevelure conserve son importance pour protéger le cuir chevelu contre les rayons UV et les blessures.

Sourcils, cils, etc.

Nos sourcils, nos cils et les poils du nez ont également encore une fonction biologique utile en protégeant ces orifices sensibles des corps étrangers.

Les cheveux, signe de santé et de beauté

De nos jours, les cheveux ont malgré tout un statut de choix, puisqu’ils déterminent notre apparence de manière significative. De plus, ils sont signe de santé et de beauté. Il est d’autant plus difficile de faire face à une chute de cheveux soudaine. Cela peut provoquer une grande souffrance tant chez les hommes que chez les femmes.

Développement du cheveu et types de cheveux

La pilosité humaine apparaît très tôt, au cours de la dixième semaine de grossesse. Les premiers germes capillaires, qui évolueront ensuite pour devenir des follicules pileux, sont déjà visibles au cours de cette phase.

Lanugo

Dès la 19e semaine de grossesse, le lanugo (Flaumhaar) apparaît à la surface de la peau. Ce sont des poils fins et sans pigments. Chez les nouveau-nés, ces poils poussent de façon synchronisée, c’est-à-dire en même temps, jusqu’au troisième mois.

Vellus

Ensuite, c’est le vellus (Wollhaar) qui se développe. Ce sont des poils fins faiblement pigmentés. Ils poussent tout au long de la vie dans les zones de notre corps où aucun poil terminal ne se développe plus tard.

Poils intermédiaires

Jusqu’à la deuxième année de vie, une forme de poils également peu pigmentée pousse sur le cuir chevelu: il s’agit du poil intermédiaire. Il est plus épais que le duvet et plus fin que le poil terminal. Il apparaît entre le septième et le neuvième mois.

Poil terminal

De la deuxième année de vie jusqu’à la puberté, selon la zone du corps, les poils terminaux plus pigmentés, plus épais et contenant de la moelle se développent. Le poil terminal du cuir chevelu a une épaisseur moyenne de 0,12 mm, alors que le vellus sans moelle n’a qu’une épaisseur d’environ 0,04 mm.

Structure du cheveu

Le cheveu humain se compose de la tige capillaire, de la racine du cheveu et de la papille dermique. La tige capillaire est la partie qui dépasse de la peau et qui est donc visible. Celle-ci se compose de trois couches concentriques:

Moelle pilaire

La moelle pilaire est une cavité remplie d’air peu kératinisée qui contient les cellules pigmentées. Elle se trouve au centre de la tige pilaire et son diamètre varie fortement en fonction de l’épaisseur du cheveu. Dans les cheveux fins, le lanugo et le vellus, la moelle pilaire est totalement absente.

Cortex pilaire

Le cortex pilaire est constitué de cellules kératinisées en forme de broche. C’est la couche la plus épaisse du cheveu. Le cortex pilaire est responsable de la solidité chimique et physique du cheveu. Il contient des protéines matricielles et fibreuses. C’est ici que sont stockés les mélanosomes, les cellules fabriquant les pigments du bulbe pilaire. Ils déterminent la couleur du cheveu.

Cuticule

La cuticule est la couche protectrice extérieure du cheveu. Elle se compose d’environ sept couches successives de cellules cuticulaires plates kératinisées. Celles-ci sont recouvertes d’une couche graisseuse mono-moléculaire d’acide 18-méethyléicosan. Grâce à sa teneur élevée en L-cystine, la cuticule protège le cortex des facteurs extérieurs chimiques, mécaniques et physiques.

Cycles de croissance du cheveu

Nos poils poussent de manière asynchrone et en suivant un cycle; les phases de ce cycle peuvent être plus ou moins longues en fonction de la zone corporelle concernée.

La phase anagène

Chez une personne en bonne santé, environ 85 à 90 % des cheveux sont en phase anagène. À ce stade, la racine du cheveu est solidement ancrée. Les cellules matricielles, responsables de la croissance des cheveux, sont alimentées en nutriments par la circulation sanguine et se divisent à une fréquence élevée. La durée de la phase anagène varie beaucoup d’une personne à l’autre. Elle peut aller de deux à huit ans. D’ailleurs, c’est elle qui détermine également la longueur maximale que peuvent atteindre les cheveux qui poussent.

Phase catagène

Pendant la phase catagène d’environ deux semaines, les cellules de la matrice arrêtent lentement la division cellulaire et la mort cellulaire se produit (Apoptose). Le bulbe pileux se sépare de la papille dermique et le follicule pileux se rétracte à un tiers de sa longueur d’origine. Il se déplace vers le cuir chevelu, poussant les cheveux vers le haut. Moins de 1 % des cheveux sont dans cette phase.

Phase télogène

Enfin, le cheveu passe en phase télogène. Celle-ci dure environ trois mois au total. C’est à ce stade que le cheveu tombe. Ensuite, le follicule pileux se rétracte plus profondément dans le cuir chevelu et se reconnecte avec la papille dermique. Une nouvelle phase de croissance commence. Environ 10 à 15 % des cheveux se trouvent dans cette phase.