De nombreuses idées reçues circulent sur la chute de cheveux. Mais qu’en est-il vraiment des rumeurs les plus répandues?

Mythe n° 1: seuls les hommes perdent leurs cheveux

Chez les hommes, c’est clairement la chute de cheveux héréditaire qui prédomine: elle est responsable dans 95 % des cas, les personnes concernées se plaignant d’une chute précoce et d’une repousse plus clairsemée. Les femmes souffrent nettement moins souvent de la chute de cheveux héréditaire. De plus, celle-ci apparaît généralement seulement après la ménopause, quand l’équilibre hormonal se décale. Chez les femmes, en revanche, il est nettement plus fréquent d’observer une chute de cheveux diffuse, où les cheveux s’affinent et tombent de façon accrue sur l’ensemble de la tête, par exemple à la suite d’une carence en nutriments, de fluctuations hormonales ou de problèmes de santé. Une femme sur quatre souffre de chute de cheveux diffuse au moins une fois dans sa vie!

Mythe n° 2: la biotine aide à lutter contre la chute des cheveux

Il existe de nombreux produits à la biotine qui promettent d’agir contre la chute des cheveux. Pourtant, il n’est utile de prendre de la biotine que si la chute de cheveux résulte vraiment d’une carence en biotine. Celle-ci étant largement présente dans ce que nous mangeons, les symptômes d’une carence sont rares dans le cadre d’une alimentation normale. La biotine est une vitamine hydrosoluble. Si on se supplémente sans qu’il n’y ait de carence, la vitamine est simplement éliminée par les reins. L’organisme n’est pas en mesure de la stocker. Des recherches en cours déconseillent donc de prendre une supplémentation arbitraire en biotine en cas de chute de cheveux.

Mythe n° 3: le shampoing aide à lutter contre la chute des cheveux

Le shampoing ne peut embellir les cheveux que par des effets d’optique. Par exemple, le silicone peut les faire briller, mais n’améliore pas la structure capillaire. Le traitement d’une chute de cheveux doit toujours être axé sur les causes. Il est essentiel de bien nourrir la racine des cheveux avec des vitamines B et de la cystine. Les moyens topiques qui favorisent la circulation (minoxidil) peuvent aussi aider.

Mythe n° 4: quand on boit beaucoup de bière, on a de beaux cheveux

Tout le monde a déjà entendu dire que la bière rend les cheveux brillants et forts. De nombreuses personnes se lavent les cheveux à la bière dans l’espoir d’obtenir une somptueuse crinière. Certes, la bière a fait ses preuves pour renforcer les cheveux, mais elle rend les cheveux ternes et abîmés.  Là encore, si la bière contient des substances importantes pour la beauté de la peau et des cheveux (la vitamine B2 et l’acide pantothénique), c’est en quantité si faible que leur effet est à peine observable. Une alimentation saine et équilibrée, sans trop d’alcool, est donc bien plus conseillée.

Mythe n° 5: il n’existe pas de traitement efficace contre la chute des cheveux

Il n’est pas facile de traiter efficacement la chute de cheveux, malgré les nombreuses recherches qui ont été menées dans ce domaine. Pour pouvoir lutter de la façon la plus ciblée possible contre ce phénomène, il est important d’en connaître les causes. Les cellules des racines capillaires font partie de celles qui se divisent le plus dans tous le corps humain. Elles ont donc besoin de suffisamment de substances structurelles et de vecteurs d’énergie pour remplir leur mission. Si ces substances viennent à manquer, les cheveux fabriqués par ces cellules peuvent être plus fins et moins beaux, voire tomber. A l’inverse, de bons apports peuvent contribuer à renforcer les racines capillaires et les cheveux de l’intérieur. La prise de préparations combinées à la cystine, aux vitamines B et à la levure médicinale agit comme une cure restructurante, notamment en cas de chute de cheveux diffuse ou de structure capillaire abîmée. Les vaisseaux sanguins conduisent les composants jusqu’aux racines, où ils peuvent libérer leur action de façon ciblée.